Et si j’achetais du vin sur Internet ?

17 avril 2016 at 17 h 53 min

commande de vin sur internet

Même si la part d’Internet dans les achats de vins reste encore infime par rapport à la celle de la grande distribution (5% contre 70%), force est de constater que de plus en plus de Français achètent leur vin en ligne et la croissance est très forte.

Il y a encore quelques années seuls les riches amateurs achetaient en priorité les très grands vins (et pour beaucoup en primeur) sur les sites internet de grands négociants bordelais (comme Millesima) qui offraient du choix et de la facilité pour ces transactions très « réservées ». Mais depuis l’achat de vin s’est démocratisé et les vins « accessibles » ont trouvé leur place notamment grâce à des sites de ventes privées de vin comme « Vente à la propriété » et « Grands vins privés ». On peut également citer la mode des « box » qui se sont attaquées aussi au monde du vin, comme nos amis du Petit Ballon pour ne citer qu’eux.

Le rosé est un mélange de vin blanc et de vin rouge ! Vrai ou faux ?

17 avril 2015 at 13 h 13 min

infographie-rosé

Le vin rosé est produit à partir de cépages rouges. Si, de par leur couleur, leurs arômes et leur structure, les vins rosés apparaissent comme un assemblage de blanc et rouge, il ne proviennent pas d’un mélange ! D’ailleurs, en France, il est formellement interdit de mélanger du vin rouge avec du vin blanc pour produire du vin rosé tranquille.

La seule exception autorisée en France concerne le Champagne. La majorité du Champagne rosé résulte de l’assemblage d’une faible quantité de vin rouge et du reste de vin blanc de Champagne qui est ensuite « champanisé ».

 

Vous aimez le vin et vous ne savez pas où aller déguster ? Nous, Romain et Mickael, deux passionnés de vin, nous avons imaginé Vinizos comme le site que nous voulions avoir sous la main pour trouver une activité vin. Visite-dégustation dans les domaines viticoles, dégustation dans les bars à vin, trouvez la dégustation dont vous avez envie sur Vinizos.com

Faire du vin, où comment transformer un jus de raisin sucré en vin sec

6 novembre 2014 at 14 h 48 min

Ne vous êtes-vous jamais posé la question au moins une fois dans votre vie : mais au fait, comment faire du vin ?

C’est une question à laquelle on peut répondre plus ou moins facilement et longuement selon le niveau de détail que l’on souhaite. Essayons de faire simple, pour commencer.

Le vin est produit à partir de grains de raisins dont on va laisser le jus fermenter (en compagnie ou non des pellicules des grains et des rafles). Mais que se passe-t-il pendant cette fameuse fermentation ? Le suspense est insoutenable …

Tout ce qu’il faut savoir sur les Cépages

27 août 2014 at 17 h 57 min
Belle grappe de raisins rouges - CC JL Zimmermann

Belle grappe de raisins rouges – CC JL Zimmermann

Raisin de table et raisin pour le vin

Un bon vin ne se fait pas sans bon raisin. Or, le raisin que l’on a l’habitude de manger pourrait paraître idéal pour l’élaboration d’un vin. Il n’en n’est pourtant rien ! Le raisin comestible possède une peau très fine et des petits grains, ainsi qu’une saveur légère. Pour l’élaboration du vin, les pépins et la peau ne sont pas un souci puisqu’ils sont éliminés. Cependant, les vignerons favorisent un raisin au caractère plus fort, plus expressif, qui n’a finalement pas grand-chose à voir avec le raisin de table que l’on a l’habitude de consommer.

Bien choisir son vin au restaurant

14 août 2014 at 18 h 02 min
A la découverte de la carte des vins - CC Attr Contact LePylaCestPasLà

A la découverte de la carte des vins – CC Attr Contact LePylaCestPasLà

Il est parfois peu évident de choisir correctement son vin au restaurant. Contrairement à la maison, le choix du menu et du vin n’est pas nécessairement fait à l’avance. C’est donc une source de réflexion supplémentaire lorsque l’on vous apporte les cartes, notamment celle des vins. Vinizos vous propose quelques conseils pour faciliter et aiguiller vos choix !

Enfin une vraie vendange en 2014 !

3 août 2014 at 13 h 38 min

Après deux années historiquement basses en termes de volume de récolte (voire mauvaises dans certaines régions comme la Bourgogne), les viticulteurs français devraient être mieux lotis en 2014.

« Selon les premières prévisions établies au 21 juillet par le SSP (Service de la Statistique et de la Prospective d’Agreste) , la récolte viticole 2014 s’élèverait à 46,4 millions d’hectolitres, soit un niveau supérieur de 10 % aux récoltes très faibles de 2012 et 2013 et supérieur de 2 % à la moyenne des 5 dernières années. Pour mémoire, le niveau historiquement faible des récoltes 2012 et 2013 avait été la conséquence de conditions climatiques défavorables, notamment au moment de la floraison » peut-on lire dans la note de l’Agreste.

Grappe en veraison - CC Attr JL Zimmermann

La véraison (les baies prennent leur couleur définitive) – CC Attr JL Zimmermann