L’œnotourisme continue pendant les vendanges

14 septembre 2015 at 17 h 45 min

vendangeur_ds_vignes_-_cc_attr_blaye_cotes_de_bordeaux_0

Mois de septembre, mois des vendanges …

L’œnotourisme peut apparaître au minimum comme une opportunité de commercialisation voire une réelle source de profit. Ainsi, les vendanges, paroxysme de l’année, sont une trop belle occasion de mise en valeur du patrimoine vitivinicole pour n’être admirées que par les vendangeurs et les vignerons. La cueillette, l’extraction des jus, sont des moments si poétiques que le grand public en vient à penser qu’il ne se passe rien les dix ou onze autres mois de l’année dans les exploitations. Ainsi je vous propose quelques conseils et exemples de moment qu’il vous est possible de partager, si vous en avez la possibilité, lors des vendanges avec des amateurs. 

Retrouvez la suite de cet article « Expert Oenotourisme » de Mickael, fondateur de Vinizos, sur le site mon-viti.com

Accueillir c’est faire vivre une expérience !

14 avril 2015 at 10 h 13 min
Les vignes, un décor magnifique pour un moment mémorable d'oenotourisme

Les vignes, un décor magnifique pour un moment mémorable – CC Attr Daniela

Beaucoup de domaines pratiquent ce que j’appelle avec beaucoup d’affection un « œnotourisme de base » composé de prestations d’accueil très simples – visite et dégustation – et dont la première finalité est de vendre du vin. Et, ne nous y trompons pas, ce n’est peut-être pas une forme pointue d’œnotourisme mais c’est une stratégie de vente qui ne manque pas d’avantages !

La vente directe, de nombreux avantages

Certes les volumes par acheteur sont en général faibles et chaque vente prend du temps, mais les bouteilles sont payées comptant et la totalité de la marge vous revient (au producteur). Dernier avantage, côté communication : chaque client qui est venu au domaine est infiniment plus susceptible de devenir prescripteur de votre « marque » que ceux qui achètent vos bouteilles dans le commerce (caviste, grandes surfaces…).

Les clients viennent rencontrer le vigneron

Cependant, parmi le grand nombre de domaines qui pratiquent la vente directe, tous ne savent pas parfaitement tirer tout le potentiel des visiteurs qui se présentent au domaine et je vais essayer de vous aider à l’exploiter au mieux. Voir la suite de l’article sur le site mon-viti

A la rencontre des vignerons – Dominique Gruhier à Epineuil, Bourgogne

27 octobre 2014 at 14 h 11 min

Vinizos part à la rencontre de Dominique Gruhier, vigneron à Epineuil, Domaine Dominique Gruhier, en Bourgogne dans le Grand Chablisien

  •   Pouvez-vous commencer par nous présenter votre domaine, le Domaine Dominique Gruhier ?

Dominique Gruhier : Nous sommes en Bourgogne, dans l’Yonne et plus particulièrement dans le Tonnerrois. Notre Domaine s’étend sur 27 ha autour d’une superbe « grange Cistercienne » (dépendance d’Abbaye) fondée en 1212. Nous produisons des vins issus de l’agriculture biologique en cours de certification sur les AOC Petit Chablis, Chablis, Chablis Premier cru, Bourgogne Tonnerre, Bourgogne Epineuil et Crémant de Bourgogne.

  •  Votre domaine se situe dans la région du Tonnerois, quelles sont les caractéristiques cette région et les particularités de vos vins au sein du Tonnerois ?

Dominique Gruhier : En effet, le Tonnerrois présente des caractéristiques qui lui sont propre. Les vignes s’enracinent dans des couches géologiques du Jurassique qui apportent aux vins une minéralité caractéristique et les argiles leur apportent une belle rondeur. Les vins blancs de Tonnerre sont à la fois frais et gourmands, aux arômes exotiques et floraux. Les vins rouges d’Epineuil sont tout en finesse, fruités mais avec des notes caractéristiques d’épices finement fumées et  floraux. Ils sont très digestes.

« Mon enfance sentait bon les caves et les fonds de bouteilles »

Dominique Gruhier Abbaye Petit Quincy Chablis Tonnerre œnotourisme

Dominique (à gauche) faisant découvrir ses vignes

  • Comment êtes-vous devenu vigneron ?

Dominique Gruhier : Mon grand-père maternel était négociant en vin en Côte d’Or ainsi que deux de mes oncles. Autant dire que mon enfance sentait bon les caves et les fonds de bouteilles. Après des études d’ingénierie mécanique, j’ai voulu en savoir plus sur ce métier et ça a été une révélation. Après avoir obtenu un BTS j’ai eu l’opportunité de m’installer avec mon père sur les terres d’Epineuil qui nous ont accueilli.

  • Qu’est-ce que le vin vous a appris dans la vie ?

Dominique Gruhier : L’humilité, la patience, le détachement, le plaisir du partage mais aussi la délicate cohabitation entre la culture et la nature.

  • Un vigneron qui vous inspire ?

Dominique Gruhier : Plutôt des vignerons : Sylvain Pataille pour son investissement sans concession et ses vins délicieux, Lalou Bize-Leroy pour sa culture osée et totalement novatrice, Thomas Picot pour sa maîtrise de la minéralité et tellement d’autres. Tous ceux qui ont des vins qui vibrent…

 

  • Votre vision du vin en trois mots ?

Dominique Gruhier : Plaisir, surprise , convivialité

  • Votre accord mets-vins préféré ?

Dominique Gruhier : Fromage et vin sans hésiter

  • Votre vin préféré ?

Dominique Gruhier : Il n’y en pas un en particulier mais plutôt une famille qui est celle des Bourgognes rouges.

« La rencontre et l’échange »

Dominique Gruhier Abbaye Petit Quincy Chablis Tonnerre œnotourisme

Vin et convivialité à l’abbaye du Petit Quincy

  • Vous proposez de nombreuses activités de découverte du vin dans votre domaine. Quelles sont ces offres d’œnotourisme ?

Dominique Gruhier : Visite et dégustation, Initiation à la dégustation, vigneron d’un jour (découverte du métier) , cours de cuisine…

  •  Qu’appréciez-vous le plus lorsque vous recevez les amateurs directement chez vous dans votre domaine (via Vinizos.com) ?

Dominique Gruhier : La rencontre et l’échange.

  • Le mot de la fin est pour vous …

Dominique Gruhier : Santé, bonheur !

 

De passage dans la région de Chablis et de Tonnerre ? N’hésitez pas à venir déguster les vins de Dominique Gruhier en réservant votre visite au domaine directement sur la Page du Domaine Dominique Gruhier sur Vinizos.com 

 

Vinizos participe au numéro spécial Oenotourisme de CôtéLoisirs.com

29 septembre 2014 at 14 h 41 min

Notre partenaire CôtéLoisirs.com, magazine Lifesyle en ligne, vient de sortir un numéro spécial dédié à l’oenotourisme.

Vinizos ne pouvait pas rester indifférent et à participé avec grand plaisir à ce numéro riche en bons plans.

 

Au programme:

- Des pages spéciales sur le vélo de ville avec un guide d’achat très pratique

- Le cahier « Oenotourisme en France » qui propose un tour des vignobles du pays et quelques bonnes adresses !

c’est ici : Numéro Spécial Oenotourisme de Côté Loisirs