Notre sélection de vins pour le Salon des Vignerons Indépendants de Paris 2015

27 novembre 2015 at 16 h 18 min

Ce weekend, du jeudi 26 au lundi 30 Novembre, le monde du vin se retrouve au Parc des Expos de la Porte de Versailles pour le classique Salon des Vignerons Indépendants de France de Paris.

Mais avec  1000 vignerons comment s’y retrouver ? Pas de panique ! Nous sommes allé déguster avec Romain dès jeudi et nous vous livrons ici notre sélection de très belles bouteilles pour tous les goûts et toutes les bourses.

Alsace

Domaine Rieflé Landmann - A86

Du Riesling, du Pinot Gris, du Gewurztraminer, sec ou liquoreux, la gamme est complète et chacun y trouvera son bonheur.

Coup de Coeur Vinizos « Grand Vin » : Riesling Grand Cru Steinert 2012 (blanc, 17,50€) :Il accompagnera à merveille les poissons nobles ou le homard de Noël !

Le Beaujolais Nouveau, une question de date

20 novembre 2014 at 15 h 20 min

 

Beaujolais nouveau 20 novembre 2014

Le Beaujolais Nouveau est arrivé – CC attribution Shunichi kouroki

Nous sommes le troisième jeudi de Novembre, le Beaujolais Nouveau est arrivé !

Et, comme tous les ans, les média entonnent leur refrain sur le Beaujolais Nouveau de l’année, sujet devenu véritable marronnier …

Mais à force d’en parler on en oublierait (presque) qu’il faut le goûter. Certains vont aligner les a priori sur le fameux « goût de banane » sans en avoir rebu depuis 10 ans. D’autres, et je ne sais pas quel entêtement est pire que l’autre, ont de toute façon décidé que le « Beaujolais c’est dégueulasse, c’est pas du (bon) vin ». Permettez-moi de ne pas rebondir sur de telles imbécillités.

Oublions un peu l’aspect coup marketing et penchons-nous sur ce que ce grand raout nous apprend sur nous et notre culture du vin.

Le Beaujolais Nouveau, le plaisir du fruit

Le XXème siècle et le chemin de fer ont éloigné les citadins des vignerons. Septembre à Paris ce n’est pas le mois des vendanges mais celui de la rentrée. L’habitude de profiter du vin de l’année s’est perdu, les vins que nous achetons ont bénéficié d’un élevage plus ou moins long.

Or, le Beaujolais Nouveau nous rappelle la temporalité du vin, il nous rappelle que le vin du millésime 2014 a été vendangé il y a deux mois et qu’il a fermenté avant l’arrivée de l’hiver. Gustativement, depuis quelques années, les bons beaujolais nouveau ont abandonné les levures sélectionnées (celles qui donnent des goûts de banane ou de bonbons anglais) pour se rapprocher du fruit.

Le Beaujolais nouveau c’est une ode au raisin dans ce qu’il a de plus gouleyant et plaisant, on croque un jus de raisin fermenté, fraîchement sorti de la cuve. C’est un vaccin de fruits mûrs nous rappelant une dernière fois l’été qui est déjà si loin avant l’hiver qui arrive si vite.

Ce soir, vous ne verrez peut-être plus votre verre de Beaujolais Nouveau comme avant …

Bonne dégustation

 

Mickael

Enfin une vraie vendange en 2014 !

3 août 2014 at 13 h 38 min

Après deux années historiquement basses en termes de volume de récolte (voire mauvaises dans certaines régions comme la Bourgogne), les viticulteurs français devraient être mieux lotis en 2014.

« Selon les premières prévisions établies au 21 juillet par le SSP (Service de la Statistique et de la Prospective d’Agreste) , la récolte viticole 2014 s’élèverait à 46,4 millions d’hectolitres, soit un niveau supérieur de 10 % aux récoltes très faibles de 2012 et 2013 et supérieur de 2 % à la moyenne des 5 dernières années. Pour mémoire, le niveau historiquement faible des récoltes 2012 et 2013 avait été la conséquence de conditions climatiques défavorables, notamment au moment de la floraison » peut-on lire dans la note de l’Agreste.

Grappe en veraison - CC Attr JL Zimmermann

La véraison (les baies prennent leur couleur définitive) – CC Attr JL Zimmermann


Les Vins de votre été 2014

25 juillet 2014 at 17 h 25 min

Il fait chaud, les cigales chantent, les enfants s’amusent, les parents aussi, à la pétanque. Bref, c’est l’été et il faut en profiter !

Pendant les vacances, pas de prise de tête, et surtout pas avec le vin. Plus il est franc, expressif, rafraîchissant, mieux c’est. Mais pas de raison pour autant de se laisser aller sur la sélection. Et pour preuve, de plus en plus de vignerons sortent des vins de plaisir immédiat, sur le fruit, parfaits pour la période estivale et ses accords mets vins plus simples.

Voici quelques cuvées sélectionnées avec passion pour agrémenter votre été :

  • Loire

Reuilly Rosé du Domaine Mabillot (environ 10€) : un rosé original car issu de pinot gris et bénéficiant d’une macération pré-fermentaire à froid qui permet d’extraire le fruit dans toute sa fraîcheur. Sec mais tendre, l’équilibre et le plaisir sont au rendez-vous, il peut même accompagner un plat, pourquoi pas votre fameuse salade de l’été !