L’œnotourisme français manque d’ambition

30 juin 2015 at 18 h 01 min

vivanco-mejor-bodega-rioja-6-1024x682_0

Des investissements français faibles dans l’oenotourisme

Les premiers tendances de l’enquête « Market Trends 2015″, révélés par Christophe Faugère, professeur à Kedge BS, confirment les résultats de 2013: les châteaux bordelais (mais on peut très certainement l’étendre à toutes les régions viticoles françaises) investissent moins dans l’œnotourisme que leurs homologues étrangers.
En 2015, à notre grand regret, les investissements dans l’œnotourisme sont plus faibles en France qu’ailleurs et ce dans toutes les catégories. Lire la suite du post sur le site mon-viti.com