Le Beaujolais Nouveau, une question de date

20 novembre 2014 at 15 h 20 min

 

Beaujolais nouveau 20 novembre 2014

Le Beaujolais Nouveau est arrivé – CC attribution Shunichi kouroki

Nous sommes le troisième jeudi de Novembre, le Beaujolais Nouveau est arrivé !

Et, comme tous les ans, les média entonnent leur refrain sur le Beaujolais Nouveau de l’année, sujet devenu véritable marronnier …

Mais à force d’en parler on en oublierait (presque) qu’il faut le goûter. Certains vont aligner les a priori sur le fameux « goût de banane » sans en avoir rebu depuis 10 ans. D’autres, et je ne sais pas quel entêtement est pire que l’autre, ont de toute façon décidé que le « Beaujolais c’est dégueulasse, c’est pas du (bon) vin ». Permettez-moi de ne pas rebondir sur de telles imbécillités.

Oublions un peu l’aspect coup marketing et penchons-nous sur ce que ce grand raout nous apprend sur nous et notre culture du vin.

Le Beaujolais Nouveau, le plaisir du fruit

Le XXème siècle et le chemin de fer ont éloigné les citadins des vignerons. Septembre à Paris ce n’est pas le mois des vendanges mais celui de la rentrée. L’habitude de profiter du vin de l’année s’est perdu, les vins que nous achetons ont bénéficié d’un élevage plus ou moins long.

Or, le Beaujolais Nouveau nous rappelle la temporalité du vin, il nous rappelle que le vin du millésime 2014 a été vendangé il y a deux mois et qu’il a fermenté avant l’arrivée de l’hiver. Gustativement, depuis quelques années, les bons beaujolais nouveau ont abandonné les levures sélectionnées (celles qui donnent des goûts de banane ou de bonbons anglais) pour se rapprocher du fruit.

Le Beaujolais nouveau c’est une ode au raisin dans ce qu’il a de plus gouleyant et plaisant, on croque un jus de raisin fermenté, fraîchement sorti de la cuve. C’est un vaccin de fruits mûrs nous rappelant une dernière fois l’été qui est déjà si loin avant l’hiver qui arrive si vite.

Ce soir, vous ne verrez peut-être plus votre verre de Beaujolais Nouveau comme avant …

Bonne dégustation

 

Mickael

VdV #69 : Quel vin pour un premier rendez-vous ?

26 septembre 2014 at 12 h 01 min

VDV#69Dernier vendredi du mois, c’est #VDV (« Vendredi du Vin », plusieurs blogueurs vin écrivent sur un thème commun)  ! J’ai décidé de m’y mettre moi aussi ! Ce mois-ci notre chère Présidente c’est Audrey la WINE-ista. A mon tour donc de vous livrer mes secrets pour un premier rendez-vous réussi (au moins au niveau du vin).

Attaquons ce problème de manière réfléchie. Au diable les sentiments et les souvenirs qui pourraient s’avérer risqués voire contre-productifs. Nous cherchons  des résultats, non ?  Réfléchissons donc un peu aux termes du sujet tel un lycéen devant sa copie de BAC de philo. Si le terme « premier rendez-vous » semble assez clair on va considérer qu’il s’agit là – comme sans doute on l’attend de nous pour plus de piquant – d’un rendez-vous galant.