Quel vin avec de la charcuterie ?

23 juillet 2015 at 17 h 15 min

vin charcuterie

Jambons, rillettes, saucisses, saucissons… Produits de nos terroirs tout autant que le vin, les charcuteries font le bonheur des petits comme des grands tout au long de l’année. Elles sont appréciées aussi bien en amuse-bouches à l’apéritif que sous forme de tapas ou encore en hors d’œuvre, avec une salade ou des fromages. Mais quelles sont les règles à respecter en termes d’accord avec du vin ? Découvrez nos meilleurs conseils et suggestions !

Quel vin avec un plateau de charcuterie ?

vin avec plateau charcuterie saucisson terrine jambon blanc

La question du jour : quel vin irait le mieux avec ce plateau de charcuterie ?

Vin rouge et charcuterie font-ils bon ménage ?

Si le vin rouge est souvent proposé pour accompagner de la charcuterie, ce n’est pourtant pas toujours le choix le plus judicieux… Le gras de la charcuterie a un effet négatif sur les tanins du vin, qui se durcissent et deviennent asséchant. En bouche, cela peut donner une désagréable sensation « métallique », « ferrailleuse ». Particulièrement avec des charcuteries crues (saucisson sec, jambon de Bayonne, coppa, etc.), très salées et relativement grasses, les vins rosés et blancs s’avèrent être de meilleurs compagnons.

Pourquoi pas un vin rouge, mais peu tannique

Si vous tenez à un traditionnel verre de vin rouge, optez plutôt pour un vin léger, fruité et surtout peu tannique : un Pinot noir d’Alsace ou encore un Beaujolais primeur, un Brouilly ou un Chiroubles sauront accompagner avec brio saucissons secs et jambons de Parme ou de Bayonne.

Plus aromatisée et plus grasse que la charcuterie crue, la charcuterie cuite appelle un vin rouge un peu plus structuré. Avec vos rillettes, terrine, pâté ou boudin noir, dirigez-vous vers un Saumur-Champigny, ou encore un Cadillac Côtes de Bordeaux.

Vin blanc sec et charcuterie, le couple idéal

Dans votre bar à vin préféré, vous ne savez que choisir avec l’assortiment de tapas ou le plateau de charcuterie proposé sur le menu. Pour être sûr de régaler vos papilles, partez donc sur un blanc sec (pas sucré) puissant, au nez intense et pourquoi pas légèrement boisé. Un Minervois, un Corbières ou encore un Pinot Blanc d’Alsace feront parfaitement l’affaire !

Vinizos, l'Expérience Vin

Vin rosé et charcuterie, pour un accord frais et estival

Si vous êtes plutôt rosé, prenez-le sec (pas sucré) et puissant. Vous avez alors l’embarras du choix ! Vins de Tavel, Bandol, Cabardès, Collioure, des Corbières, ou encore Côtes du Rhône village iront à merveille avec votre assortiment de saucissons, jambons et viande des Grisons.

Faites des alliances régionales !

Nombreux sont les terroirs qui produisent à la fois du vin et de la charcuterie… Alors si vous en avez la possibilité, optez pour des alliances régionales ! Par exemple, un Patrimonio corse, élaboré à partir du cépage Nielluccio, ira à merveille avec un boudin noir aux châtaignes ou une tranche de Coppa. De même, le jambon de Bayonne s’accommodera volontiers d’un Irouleguy rosé du Pays Basque, tout comme l’andouillette de Troyes d’un Rosé des Riceys.

Quelques grands terroirs de charcuteries… et de vins !

Figatellu, boudin noir, saucisson d’âne… Charcuteries et vins corses

Coppa, Lonzu, Figatellu, saucissons d’âne et de sanglier, boudin noir à la châtaigne… L’île de Beauté regorge de savoureuses charcuteries! Et pour les accompagner, quoi de mieux qu’un vin issu du même terroir ? Si vous êtes sur place, n’hésitez pas à aller visiter des domaines de la région et déguster leurs vins. Et pour votre repas de charcuteries corses, choisissez par exemple un Patrimonio rouge ou bien un Figari rosé.

vin blanc avec charcuterie rosette viande des grisons jambon bayonne

L’alliance charcuterie vin blanc, un régal pour nos papilles

En rouge, n’hésitez pas non plus à opter pour un Gamay du Beaujolais : Régnié ou Juliénas, par exemple. En rosé, les puissants Corbières ou Bandol seront très bien. Enfin, un Pinot Blanc d’Alsace ou un Vouvray feront aussi un excellent accord.

Jambon de Parme, Pancetta, Coppa… quel vin avec de la charcuterie italienne ?

Ah, l’Italie ! Entre douceur de vivre et farniente, on y apprécie aussi les nombreuses charcuteries. Jambon de Parme (Prosciutto di parma), pancetta, coppa, mortadelle et salami… Toutes ces spécialités s’accommodent parfaitement de vins locaux tels un Bardolino (rouge) ou un Chiaretto (rosé).

Côté vins français, privilégiez les rouges légers, frais et fruités : Côtes de Blaye ou Côtes de Bordeaux par exemple. Vous pouvez aussi choisir un rosé délicat et aromatique comme un Côtes de Provence.

Et quel vin avec de la charcuterie espagnole ?

Jambon serrano et ibérico, pata negra, chorizo, morcilla, lomo… L’Espagne possède aussi son lot de spécialités de charcuteries, toutes aussi délicieuses les unes que les autres. N’hésitez pas à les marier avec un rosé léger, au nez intense : un Bergerac, un Rosé d’Anjou, ou encore un vin rouge élaboré à partir du cépage Gamay : un Beaujolais villages, par exemple.

En bref… Quelques exemples d’accord vin – charcuterie

Vin et saucisson sec, jambon cru, jambon de Bayonne, jambon fumé…

vin avec charcuterie corse

Une superbe planche de charcuterie corse

Avec des spécialités de charcuteries crues comme le jambon de parme ou de Bayonne, prenez plutôt des vins rosés puissants et intenses comme un Costières de Nîmes, un Bandol ou un Minervois. En blanc, Collioure et Patrimonio feront excellent ménage avec jambons et saucissons secs.

Vous êtes plutôt vin rouge ? Prenez le léger et frais, doté d’une bonne acidité. Sortez de la cave une bouteille de Beaujolais Villages ! Avec un saucisson, n’hésitez pas non plus à opter pour un vin un peu plus structuré comme un Touraine rouge ou un Côtes du Rhône Villages.

Vin et jambon blanc, jambonneaux, saucisses au barbecue

Avec des spécialités de charcuteries cuites comme le jambonneau ou les saucisses, penchez pour un Beaujolais villages, un Morgon ou un Juliénas. Vous pouvez aussi opter pour un Cabernet Franc du Val de Loire, comme un Chinon, un Saumur ou un Bourgueil. Ces vins rouges gardent une bonne acidité qui accompagnera bien le gras de la charcuterie. En rosé, les classiques Tavel ou Bandol seront parfaits, de  même qu’un vin des Coteaux du Languedoc. En blanc, n’hésitez pas à déboucher un Vouvray.

Vin et saucisson de Lyon, andouilles, andouillettes, tripes et boudin

Avec ces charcuteries, vous pouvez vous orienter vers un vin blanc de Bourgogne, souple et aromatique : un Mâcon Blanc, un Saint-Véran ou encore un Côtes de Beaune. Plus frais, un Vouvray, un Anjou Blanc ou un Sancerre sauront aussi régaler vos papilles.

En rosé, pourquoi pas un puissant Tavel avec votre Boudin Blanc ou bien un Marsannay ou un Rosé des Riceys avec votre andouillette ? Enfin, en rouge, privilégiez un vin léger à base des cépages Gamay, Merlot ou Pinot noir. Un Côtes de Blaye ou un Beaujolais Villages avec un boudin noir, par exemple.

Restez local ! Avec un saucisson de Lyon, débouchez donc une bouteille de Coteaux du Lyonnais rosé ou de Côtes du Rhône rouge, comme un Crozes-Hermitage.

Vin et rillettes, pâté, terrine

Avec des rillettes de porc, du pâté en croûte ou encore de la terrine de lapin, n’hésitez pas à opter pour un vin rouge des Côtes de Bordeaux, ou encore un vin blanc vif et minéral, tel un Quincy ou un Bergerac.